+33 1 84 17 32 85

Azalead dans la presse

Ils parlent de nous

Les start-up tricolores multiplient les levées de fonds

19/03/2015

 

Les investisseurs sont sous le charme des start-up tricolores, qui ont acquis une vraie notoriété et rassurent les capital-risqueurs.

Enerbee, Azalead Software, Alkemics, 3D Sounds Labs: ces quatre start-up ont en commun d’avoir levé entre 1 et 5 millions d’euros au cours des sept derniers jours. Une série de nouveaux tours de table qui témoigne du dynamisme des start-up françaises et de la variété des domaines de développement.

Enerbee a mis au point un microgénérateur destiné à remplacer les piles et les batteries dans les objets connectés. Ce microgénérateur crée de l’électricité lorsque l’objet est en mouvement. De quoi résoudre le casse-tête de l’autonomie des bracelets et montres connectées, notamment. Enerbee a levé 1,6 million d’euros, auprès de Robolution Captal et Emertec, complété par un financement bancaire de 900.000 euros de BNP Paribas et du Crédit Agricole Sud Rhônes-Alpes.

Azalead Software, est un éditeur d’une plate-forme de marketing business to business. Sa solution vise à détecter les clients professionnels potentiels qui visitent un site afin de déclencher une opération commerciale. L’entreprise a levé 2 millions d’euros. Le tour de table a été mené par le fonds d’investissement Aurinvest, associé à des business Angels.

Alkemics a levé 5 millions d’euros auprès d’Index Ventures et de Partech Ventures. La société se définit comme «le spécialiste de l’analyse de données pour la grande consommation». Elle vise notamment à unifier les données récoltées sur un consommateur, afin qu’il soit reconnu dans tous les canaux de distribution: aussi bien sur le Web que dans un magasin.

3D Sounds Labs a mis au point un casque audio qui restitue le son en trois dimensions. Outre la très bonne qualité du son, il s’adapte à l’environnement. Ainsi, lorsque le porteur du casque tourne la tête, le son le suit, ce qui accentue l’impression d’immersion et de réalisme. La société a levé un million d’euros.

Ces levées de fonds sont encourageantes pour le développement des start-up. Elles soulignent toutefois, en creux, la difficulté des entrepreneurs à boucler des tours de table intermédiaires, de l’ordre d’une dizaine de millions d’euros. Il reste encore une lacune à combler dans ce domaine.

Lire la suite

 

Twitter